A propos

J’ai commencé la photographie en même temps que mes études de graphisme, dans les années 80.
Armé d’un 6X6 SemFlex, j’ai appris les techniques de cadrage et de composition, et le développement en laboratoire argentique des rolls 120… Un peu plus tard, je me suis équipé d’un Reflex Nikon que j’ai utilisé 20 ans, pour passer ensuite au numérique il y a dizaine d’années.

Le fil d’Ariane

Assez rapidement à mes débuts, j’ai trouvé les passerelles entre mes créations, en devenant graphiste professionnel au commencement des années 90, et photographe d’illustration publicitaire.
Photos et dessins font bon ménage, l’oeil de l’un alimentant la technique de l’autre, l’inspiration de l’autre complétant la création de l’un… Et ainsi vont les créations sur deux médias complémentaires.

Un travail parallèle de création graphique et photographique m’anime depuis le début avec joie.

Les thèmes

Mes thèmes de prédilection sont la Rue, les Gens, la Nature, les Lieux :
Si je devais affiner, je dirais : les villes et leurs rues, mais aussi leurs coins secrets.
Les gens et leurs postures, dans des lieux de vie, de travail, de détente, voire posés, avec modèles en particulier.
La splendeur de la Nature sous toute ses formes, dans des endroits préservés et calmes, les paysages ou la proxy photo.
Les lieux architecturaux, habités ou abandonnés.

La rue

La rue a certainement été le point de départ de mes recherches photographiques.
Produire des images uniques, spontanées, mais aussi et souvent, anticipées, un vrai challenge qui ne permet jamais à l’avance de savoir quelles images on peut rapporter. Une surprise permanente, aussi intense que fugitive. La ville bien sûr, source inépuisable d’inspiration, à la quête de l’instant décisif, de la surprise, de la géométrie visuelle, ou de l’ironie des situations parfois captée…


Les gens

Portraits, scènes de vie, métiers et reportages, modèles pour les séries d’auteur, spontanément le ballet des individus m’amène à me pencher sur ce terreau toujours en mouvement. Capter la lumière, esquisser la grâce, figer les regards, gouter aux intensités des genres et des possibles, tels sont les motivations à prendre les gens en photos. Bien sûr, il faut aimer les gens, pour les valoriser au maximum, et garder toute la sincérité de chaque moment capturé.


Les lieux

Les lieux d’exception, châteaux, friches, demeures envahis par la végétation, laissés pour compte sont une source inépuisable d’inspiration. L’urbex, même si je n’aime pas ce mot, je préfère, les friches. Mais aussi, les lieux habités : gares, hôtels, cours, écoles, châteaux, paysages et autres pérégrinations, sont aussi exitants que les lieux abandonnés.
Découvrir parfois certains trésors inaccessibles est un moteur indéniable du processus de création visuelle.


La Nature

Amoureux des forêts, rivières, arbres et animaux, la Nature est une source d’inspiration non négligeable dans ma production.
Traverser de part en part une forêt, par exemple, permet de se trouver en immersion complète avec la Nature. mes images sont autant Proxy photo que des images sensibles de la Nature qui tente de préserver sa poésie, entre ombre et lumière, brume et crépuscule.
C’est aussi un type de lieu parfait pour les mises en scène, complétant ceux des lieux à l’abandon.

La photographie de commande

Elle est venue peu après mon installation en tant que graphiste, dans les années 90.
Mes clients ont autant besoin de supports de communication, que de contenus, la photo est donc venue naturellement compléter mon arsenal créatif.
Ainsi, pour la création d’affiches, j’ai pu alterner illustration, graphisme et photographies.
De très nombreuses créations visuelles ont été produites depuis, sous forme de photos, pour des catalogues, flyers, affiches, aménagements de stands, ou contenus de sites web. Anecdote : L’une des toutes premières balades virtuelles sur Internet, que j’ai mise en place il y a 20 ans pour le compte de la Ville d’Evreux côté Tourisme, a été produite avec l’un des tous premiers appareil photo numérique, un Epson, qui n’avait ni écran de contrôle au dos, ni carte mémoire amovible. Les images quant à elles, sortaient en JPG au format extravagant de 640×480 pixels.

A noter : je ne propose pas mes services aux particuliers pour les mariages ou photos sociales, mais uniquement un service BtoB (artisans, PME, Industries, Tourisme).

Les séries d’Auteur

En opposition à la photographie de commande, les séries d’Auteur sont un travail personnel de création et d’imagination.
De nombreuses séries ont vu le jour, d’abord en diapositives, puis en numérique.
Les toutes premières séries remontent aux Ateliers Beaux-Arts, où la division photo nous permettait de créer des séries, avec les modèles à disposition, ceux-là même qui nous servaient aussi pour croquer les lignes de force au fusain.
Je déroule deux types de séries, les séries liées au décor, natures mortes, objets, paysages d’une part, et les séries posées avec modèles d’autre part.


A noter : Images sont © droit réservés.
Toute utilisation, distribution, modification des images de ce site sont interdites sans mon autorisation.
Les facturations sont sous forme de P.salarial.
Si vous souhaitez utiliser une image, passer par le bouton contact et précisez la demande.